2021 : Brembo domine le Top 15 des voitures qui freinent le mieux

27/09/2021

 Treize de ces quinze voitures sont équipées de freins Brembo, soit 87 %.

​​​​

5e place : MCLAREN 720S ​​

DE 100 À 0 KM/H EN 30,6 MÈTRES​

Légère et très rapide, la 720S a pris la relève de la 650S : une ligne aérodynamique et sinueuse et un moteur 4.0 V8 de 720 ch. Un seul regret : nous aurions aimé l’admirer avec des freins Brembo. Dommage ! Nous sommes en effet convaincus que nous aurions pu gagner quelques décimètres sur la distance de freinage.​


 

4e place : LAMBORGHINI AVENTADOR SVJ ​

DE 100 À 0 KM/H EN 29,9 MÈTRES​

Lamborghini sait comment relever les défis et c’est dans cet esprit qu’elle a créé l’Aventador SVJ en recourant à des matériaux ultralégers, notamment la fibre de carbone utilisée pour la carrosserie. Elle est propulsée par l’incomparable moteur atmosphérique V12 de 6,5 litres, qui développe 770 ch de puissance. Avec une masse à sec de 1 525 kg, dont 57 % sont répartis à l’arrière, le rapport poids/puissance est de 1,98 kg par cheval. 


Pour maîtriser l’exubérance du propulseur, Lamborghini a choisi des étriers fixes monoblocs Brembo à six pistons à l’avant et quatre à l’arrière : ils ont été réalisés en co-conception afin de les intégrer à la perfection au design de la voiture et aux disques en carbone-céramique de 38 mm d’épaisseur, et de 400 mm de diamètre à l’avant et de 380 mm à l’arrière ​


 

3e place : FERRARI 488 PISTA ​

DE 100 À 0 KM/H EN 29,6 MÈTRES​


 

La 488 Pista transfère à la route l’expérience acquise sur les circuits du monde entier par la 488 Challenge et la 488 GTE. Elle se distingue notamment par le moteur V8 le plus puissant qu’ait jamais produit le constructeur de Maranello : 50 ch de plus que celui de la 488 GTB et un poids à sec réduit de 90 kg. La Ferrari 488 Pista dispose ainsi d’une puissance de 720 ch, soit 115 ch de plus que la 458 Speciale, et bénéficie d’un design innovant, notamment le pare-chocs et l’aileron arrière en queue d’aronde. 


Le transfert technologique du monde des courses est très élevé, comme le prouve le système de freinage Brembo, qui contribue à alléger les masses non suspendues. Le système se compose d’étriers de frein monoblocs (à six pistons à l’avant et à quatre pistons à l’arrière), conçus pour garantir un refroidissement optimal durant l’utilisation extrême sur piste. L’étrier arrière est caractérisé par la présence du frein de stationnement électrique intégré : une solution développée par Brembo, qui allie aux qualités mécaniques traditionnelles des solutions électroniques d’avant-garde. 


Le système est également constitué de disques en carbone-céramique de 398 mm de diamètre et 36 mm d’épaisseur à l’avant, et de 360 mm de diamètre et 32 mm d’épaisseur à l’arrière. Légèreté et maniabilité maximales, et force de freinage constante même en cas d’utilisation répétée. ​


 

2e place : MCLAREN 675 LT ​

DE 100 À 0 KM/H EN 31,8 MÈTRES​

 

Ayrton Senna, une légende aujourd’hui encore regrettée par des millions de fans dans le monde, fut un champion phénoménal auquel McLaren a rendu un hommage sans précédent, en créant la Senna, une incroyable supercar. Il ne fait aucun doute qu’elle lui aurait plu, car, si elle est adaptée à la route, elle offre par ailleurs des performances uniques sur piste : 800 kg de charge aérodynamique, un poids à sec de 1 198 kg, une puissance de 800 ch et un couple maximal de 800 Nm. Ses atouts lui permettent d’atteindre 200 km/h départ arrêté en seulement 6,8 secondes. 


Senna aimait expérimenter lui-même l’évolution des freins, des étriers à quatre plaquettes aux alliages d’aluminium qui conféraient au système plus de rigidité. C’est en son honneur que McLaren utilise le système de freinage le plus perfectionné qui ait jamais été monté sur une routière McLaren : les disques en carbone-céramique CCM-R dernière génération (le carbone-céramique spécialement conçu pour les applications racing) se distinguent par leur exceptionnelle capacité de dissipation thermique, bien supérieure à celle des disques en carbone-céramique traditionnels. Cela en fait un produit précieux et sophistiqué, dont le temps de production peut atteindre huit mois, alors que la fabrication des disques traditionnels en carbone-céramique ne requiert que deux mois. ​


 

1re place : PORSCHE 911 GT3 RS ​

DE 100 À 0 KM/H EN 28,2 MÈTRES​​​

 

Présentée au public lors du salon de Genève en 2018, la conception de la 911 GT RS est partie de la 911 GT3, dont le moteur V6 de 4 litres a été amélioré pour atteindre 520 ch, avec la possibilité de pousser jusqu’à 9 000 tr/min. Les autres points forts de cette voiture de course pour la piste et l’usage quotidien sont la boîte de vitesses à double embrayage PDK, l’énorme aileron arrière et les articulations à rotule sur tous les bras de suspension. 


Une autre 911, la GT2 RS, fut la première routière, lors des essais de freinage de 100 à 0 km/h réalisés par auto motor und sport, à descendre sous le seuil des 30 mètres : il ne lui fallut en effet que 29,3 mètres pour s’arrêter. Cette mesure a été améliorée de plus d’un mètre par la GT3 RS, grâce aux pneumatiques sportifs montés sur des jantes en alliage ultra léger. Mais une technologie de freinage optimale, garantie par les disques en carbone-céramique de 410 mm à l’avant et de 390 mm à l’arrière et par les étriers de frein monoblocs à six et quatre pistons, reste fondamentale. Ce sont des étriers fixes monoblocs en aluminium qui agissent sur ces disques ; même en cas de fortes sollicitations, ils assurent un freinage très réactif, car la course de la pédale reste toujours constante.


 
​​​

Brembo S.p.A. | P.IVA 00222620163

Seguici su

Seguici su FacebookTwitterYouTubeLinkedInPinterestInstagramYoukuWeibosnapchat.pngVKwechat.pngTikTok