50 nuances de contrefaçons : le guide pour reconnaître les contrefaçons de freins Brembo

18/12/2019

 Les freins Brembo contrefaits sont de plus en plus répandus ! Comment distinguer les freins Brembo contrefaits, semi-contrefaits et super contrefaits des freins d’origine ? Car, si tous les freins contrefaits ne sont pas identiques, en revanche ils sont tous aussi dangereux.

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Symbole dans le secteur des moteurs, du sport et des performances de très haut niveau, les systèmes de freinage Brembo exercent une très forte attraction sur la plupart des passionnés d’automobiles. Ce succès, qui suscite l’intérêt des consommateurs, éveille aussi celui des entreprises spécialisées dans la contrefaçon qui, après les valises, les montres, les lunettes et l’habillement, ont commencé à produire et à commercialiser des freins Brembo contrefaits.

Si le phénomène de contrefaçon dans le domaine des pièces de rechange pour le secteur automobile n’est pas nouveau, il est tout particulièrement préoccupant dans le cas des produits Brembo, car il s’agit de composants de sécurité active dont dépendent la santé et l’intégrité physique du conducteur et des passagers qui voyagent à bord de véhicules équipés de pièces contrefaites.

Une montre contrefaite achetée lors de vacances dans un pays exotique risque seulement de ne pas fournir l’heure exacte ; de même, la contrefaçon d’un sac à main peut être réalisée avec des matières de moins bonne qualité et donc se détériorer beaucoup plus vite. Il n’en va pas de même pour le système de freinage, où une qualité médiocre peut avoir des conséquences très graves, car les systèmes de freinage contrefaits sont beaucoup plus dangereux.​


 


 

Monter des composants automobiles contrefaits, tels que des freins, comporte des risques graves non seulement pour le véhicule mais aussi pour l’intégrité physique des personnes qui sont à bord. Il s’agit d’une « légèreté » qui peut coûter très cher, soudainement, dans un virage, avec un freinage trop « long » entraînant une sortie de route ou suite à la rupture d’un composant suffisamment grave pour provoquer un accident.

Par ailleurs, toutes les contrefaçons ne sont pas identiques. Bien que les cas de produits Brembo contrefaits soient nombreux et qu’ils diffèrent considérablement les uns des autres, nous avons établi, pour plus de simplicité, trois catégories de composants de freinage qui ne respectent pas le « cahier des charges » des pièces d’origine : contrefaçons, semi-contrefaçons et super contrefaçons.

Bien que très différentes, les trois contrefaçons que nous allons décrire ont toutes un point commun capital que nous ne cesserons pas de souligner : elles représentent un risque pour l’intégrité physique du conducteur, des éventuels passagers du véhicule et des autres automobilistes.


 
CONTREFAÇONS​

 

C’est la catégorie de produits contrefaits Brembo la plus classique et la plus intuitive. Il s’agit de tous les produits (étriers, disques, plaquettes de frein) qui sont des imitations plus ou moins vraisemblables de produits Brembo d’origine.

Les copies, souvent grossières, sont faciles à repérer pour un œil expert. Cependant, les contrefaçons tentent parfois d’imiter les caractéristiques esthétiques extérieures des composants et induisent ainsi en erreur de nombreux consommateurs. Ressembler à un produit Brembo d’origine ne signifie pourtant pas en reproduire la technologie et encore moins la fonctionnalité.

En achetant des étriers, des disques ou des plaquettes Brembo qui ne sont pas d’origine, vous n’aurez en effet aucune certitude quant au respect des standards de production appliqués et aux performances des produits. Un composant de freinage qui n’est pas d’origine peut se révéler défectueux dans les conditions d’utilisation les plus diverses ou même simplement voir ses performances se dégrader considérablement au fil du temps.​

Malheureusement (ou heureusement pour ceux qui n’achètent que des produits certifiés), il est en effet impossible, en cas d’achat d’un produit Brembo contrefait, de savoir à l’avance si ce produit pourra garantir le niveau de performances des produits Brembo, si sa durée de vie utile sera identique à celle d’un produit d’origine et s’il assurera le même rendement constant. C’est un problème d’autant plus grave qu’en cas de performances médiocres ou d’usure précoce, l’acheteur n’aura aucun interlocuteur auquel s’adresser.


 

falso.jpg​ 

Par exemple, dans certains cas, certains composants contrefaits présentent en apparence, sur un seul freinage, des performances semblables à celles des pièces d’origine Brembo. Mais, si le freinage se répète sur une durée limitée, par exemple lors d’une série de virages en descente, l’écart, en termes de réponse de la pédale et d’efficacité du système, entre un produit contrefait et un composant Brembo grimpe en flèche.

Nous l’avons personnellement constaté en soumettant certains produits contrefaits aux essais que les produits Brembo d’origine subissent avant leur mise sur le marché. Divers problèmes de fonctionnement sont clairement apparus : efficacité limitée du système de freinage, voire rupture pure et simple, et problèmes de confort.

Ce dernier facteur, qui se traduit sur les produits Brembo par l’absence de sifflements et de vibrations, est totalement ignoré par les producteurs de composants de freinage contrefaits. Brembo, en revanche, réalise de nombreuses études sur la forme et la composition des composants afin d’atténuer les bruits éventuels. Les composants sont en effet conçus et fabriqués selon les standards de qualité les plus élevés des constructeurs automobiles les plus prestigieux du monde.

Les essais sont également répétés une fois le système de freinage monté sur le véhicule pour s’assurer qu’il ne présente aucun problème. Brembo adopte en effet une approche systémique : elle étudie l’intégration entre les différents composants pour garantir un niveau de fiabilité et de confort optimal et une durée maximale, en fonction du poids, de la puissance et des caractéristiques mécaniques de la voiture.


 ​​​
SEMI-CONTREFAÇONS

 



À la différence des produits Brembo contrefaits à 100 %, il existe des systèmes de freinage Brembo qui ne sont que partiellement contrefaits, mais qui n’en sont pas moins dangereux : nous avons défini cette catégorie « semi-contrefaçons ».​

Le concept de « semi-contrefaçon » paraît absurde : un produit ne peut être que vrai ou faux ! Comment un système de freinage Brembo pourrait-il être à demi contrefait ? La réponse réside dans le fait qu’un système de freinage Brembo se compose de divers éléments (disque, étrier de frein, plaquette, fixations), qui peuvent tous avoir une provenance différente. ​

Une semi-contrefaçon est un système de freinage Brembo dans lequel certains composants d’origine (généralement l’étrier de frein) sont volontairement commercialisés avec d’autres composants qui ne sont pas de la marque Brembo. Brembo s’est toujours opposé à cette pratique, car elle croit fermement au principe suivant : les performances d’un système de freinage sont déterminées non seulement par la qualité mais aussi par l’intégration parfaite de chacun de ses composants.

Dans ce cas, la stratégie des contrefacteurs diffère en partie, mais reste tout aussi dangereuse, et prévoit presque toujours l’achat d’étriers Brembo vendus comme pièce de rechange pour les voitures qui utilisent des freins Brembo de première monte. Parfois, en revanche, les étriers de frein proviennent de voitures volées ou accidentées, qui ne sont donc pas neuves, et dont on ne sait pas comment elles ont été utilisées précédemment.


 

​ 

Ces étriers qui portent généralement le logo du constructeur automobile comme Ferrari, Porsche, Lamborghini, BMW et bien d’autres, sont repeints avec le logo Brembo et vendus en kit avec d’autres composants, tels que des disques et des plaquettes de provenance douteuse.​

Dans ce cas, même si l’étrier de frein a effectivement été fabriqué par Brembo et semble donc ne présenter aucun problème, le kit final peut en revanche se révéler dangereux. Nous vous conseillons donc de vous méfier de ces kits partiellement contrefaits pour trois raisons.

Tout d’abord, il est très peu probable qu’un étrier de frein Brembo, conçu pour équiper une voiture donnée (et donc réalisé et essayé en fonction des caractéristiques spécifiques de ladite voiture, en termes de poids, de type de maître-cylindre de frein utilisé dans le kit, de système ABS, etc.), fonctionne sans problèmes sur une autre voiture.

L’idée même qu’un système de freinage upgrade, pour autant qu’il soit plus puissant, constitue une amélioration par rapport au système de première monte est profondément erronée. Un ensemble de composants de système de freinage parfait pour une automobile peut, par exemple, se révéler surdimensionné sur une autre voiture, car il peut produire une puissance de freinage excessive : l’électronique interviendrait constamment et rendrait l’expérience de conduite frustrante.​

​​​​​​

 

Le deuxième facteur de risque est lié au procédé de peinture de l’étrier de frein, souvent réalisé de manière artisanale. Peindre les étriers de frein est une opération délicate qui présente un certain nombre de contre-indications. Nous n’excluons pas que certains professionnels puissent être en mesure d’effectuer ce type d’opération de manière correcte mais nous recevons de plus en plus souvent des signalements concernant un fonctionnement défectueux des étriers suite à des traitements de peinture réalisés de manière incorrecte.

Ce n’est pas la peinture en elle-même, bien sûr, qui peut détériorer les étriers de frein, mais les opérations préalables sur la partie hydraulique. Trop souvent, le démontage et le montage des pistons ne sont pas réalisés correctement ou, dans certains cas, ne sont même pas effectués. Dans ce cas, si l’étrier de frein est soumis à un procédé de peinture « avec un four de cuisson », la chaleur peut endommager les joints des pistons et altérer le fonctionnement de l’étrier de frein.

Enfin la provenance douteuse et la qualité médiocre des autres composants du kit avec lesquels l’étrier de frein est vendu (disques, plaquettes de frein et étriers d’adaptation) constituent un troisième facteur de risque. Dans un système de freinage, chaque composant participe au fonctionnement parfait du système dans son ensemble : un seul composant de mauvaise qualité suffit donc à compromettre le fonctionnement correct de l’ensemble du système. ​

​ 


 

C’est la raison pour laquelle nous parlons de SEMI-CONTREFAÇONS : ​ce n’est pas le composant de freinage seul qui est contrefait et dangereux, mais l’association incorrecte de composants Brembo d’origine. Bien qu’ils ne soient que partiellement contrefaits, ces produits, du point de vue du fonctionnement et de la sécurité, sont dangereux à 100 % et ne sont absolument pas fiables.

Chaque système de freinage Brembo, même les upgrades, est destiné à une voiture spécifique : sa conception est en effet précédée d’une analyse des caractéristiques du véhicule sur lequel il sera monté, à savoir le poids, la disposition des éléments à l’intérieur du côté roue, l’électronique, les pneumatiques et le maître-cylindre de frein d’origine.

Un système de freinage Brembo upgrade est donc conçu, dimensionné, fabriqué et testé pour fonctionner de manière parfaite sur la voiture à laquelle il est destiné. De ce point de vue, le fait même d’utiliser un système de freinage Brembo rigoureusement d’origine sur une voiture différente de celle pour laquelle il a été conçu comporte un risque.

C’est aussi la raison pour laquelle Brembo conseille de toujours s’adresser à un revendeur agréé et certifié Brembo dont la mission consiste non seulement à fournir une assistance technique, mais aussi à vendre des kits Brembo correspondant exclusivement aux automobiles auxquelles ils sont destinés. L’acheteur a ainsi d’une part la garantie de disposer d’un produit d’origine, d’autre part la certitude de monter le système de freinage Brembo parfaitement adapté à son automobile.

​  

Différences entre une semi-contrefaçon et une rénovation​


Dans le monde de l’automobile, il existe une pratique fréquente qui consiste à apporter des modifications, parfois très créatives, à sa voiture en utilisant des pièces qui proviennent aussi d’autres modèles d’automobiles pour les adapter à des usages différents de ceux pour lesquels elles ont été conçues. Cette pratique peut porter différents noms (retrofitting, personnalisation, élaboration, tuning, etc.), mais correspond à un concept qui diffère de ce que nous avons défini une semi-contrefaçon et nous vous expliquons ici pourquoi.

Brembo estime que le fait de mélanger différents composants de freinage qui ne sont pas conçus pour une voiture spécifique ne constitue pas une solution optimale, et qu’il peut même, dans certains cas, se révéler très dangereux. C’est la raison pour laquelle elle déconseille cette pratique. Néanmoins, chacun reste libre de faire avec sa voiture et les produits Brembo qu’il a achetés ce qui lui paraît le plus opportun, indépendamment de leur provenance et du véhicule pour lequel ils ont été conçus à l’origine.

Utiliser un étrier de frein Brembo de première monte, conçu pour une autre voiture avec d’autres composants de différentes natures et provenances, ne fait pas de cet étrier de frein Brembo une semi-contrefaçon (même si, répétons-le, Brembo déconseille cette pratique).

En revanche, commercialiser ces assemblages « maison » en les faisant passer pour des systèmes Brembo d’origine à 100 % comme s’il s’agissait de kits Brembo testés et approuvés par Brembo, en profitant de la connaissance insuffisante et de la bonne foi des acheteurs, convaincus d’acheter un kit Brembo, constitue un délit.

C’est pourquoi il s’agit bien d’une semi-contrefaçon, non pas quand un passionné décide de personnaliser les freins de sa voiture en assemblant en toute connaissance de cause des composants de différentes provenances et en assumant toutes les conséquences de ses choix, mais quand un système de freinage, qui n’est que partiellement d’origine et réalisé avec des pièces Brembo, est vendu comme s’il s’agissait d’un système Brembo d’origine à 100 %.

Brembo a le devoir d’expliquer les différences entre un système de freinage upgrade Brembo conçu et testé pour une voiture spécifique et une semi-contrefaçon, afin de protéger tous ceux qui, croyant acheter un système de freinage Brembo, doivent être en mesure de distinguer un kit Brembo totalement d’origine d’un kit réalisé de manière artisanale (y compris avec des pièces Brembo) sans aucune intervention d’ingénierisation ni d’essai et sans aucune garantie de fonctionnement correct. ​


 ​​​​
SUPER CONTREFAÇONS​

 

Un produit contrefait est généralement la copie d’un produit existant, très répandu et apprécié du public. Il existe toutefois des produits « faux », qui ne copient pas un produit existant mais sur lesquels le contrefacteur s’est contenté d’apposer la marque de l’entreprise alors que cette dernière n’a jamais réalisé aucun article de ce type. Ces produits appartiennent à la catégorie que nous qualifions de « super contrefaçons », car ils sont purement et simplement « faux » puisqu’il n’existe aucune pièce d’origine à imiter et qu’ils portent une marque apposée illégalement.

Dans le cas de Brembo, il s’agit en particulier de cache-étriers, c’est-à-dire des couvercles en plastique (plus rarement en aluminium) censés améliorer, selon le producteur, l’esthétique des étriers de frein.

Bien que ces faux cache-étriers Brembo soient de plus en plus répandus sur le marché, Brembo ne produit pas et n’a jamais produit de cache-étriers de frein. De toute évidence, le niveau de technologie et de recherche que Brembo développe quotidiennement pour ses systèmes de freinage n’a rien à voir avec de banales pièces en plastique comme les cache-étriers.

Dans ce cas, il n’y a donc aucun lien avec un prétendu produit à imiter pour la simple raison qu’il n’existe aucun cache-étrier Brembo d’origine. Afin de bénéficier de manière frauduleuse du prestige de Brembo, les contrefacteurs, au lieu de copier l’un des étriers Brembo d’origine, ce qui représente une entreprise quasiment impossible, se contentent donc de produire de faux cache-étriers qui n’ont de Brembo que le nom.​


 

​ 

Il s’agit donc d’une contrefaçon au plus haut degré, car la marque Brembo est apposée sur un composant que Brembo n’a jamais fabriqué, pas même comme prototype, ni commercialisé : c’est pourquoi nous avons appelé cette catégorie les SUPER CONTREFAÇONS.

Des super contrefaçons qui peuvent être à l’origine de super problèmes en cas d’utilisation de ces cache-étriers, à commencer par l’impossibilité de dissiper la chaleur : ces pièces réalisées en plastique ralentissent le refroidissement de l’étrier de frein puisqu’il n’est plus en contact direct avec l’air.


​​​​​​​​​

COMMENT SE PROTÉGER ?​


Si les cas que nous avons évoqués ici diffèrent beaucoup les uns des autres et se caractérisent clairement par des degrés divers de sophistication, ils ont néanmoins en commun un niveau de dangerosité préoccupant.

Les facteurs à prendre en compte dans la réalisation, ou même simplement l’assemblage, d’un système de freinage sont extrêmement complexes et délicats, et requiert un professionnalisme de très haut niveau. C’est pourquoi Brembo conseille d’accorder la plus grande attention à la qualité et à l’origine de chaque composant du système de freinage monté sur sa voiture.
Pour protéger les consommateurs et leur garantir une sécurité maximale, Brembo applique depuis des années à son service clientèle l’approche innovante qui caractérise depuis toujours ses produits. Elle a en effet été la première de son secteur à proposer un service qui garantit l’origine du produit acheté.

Afin de sécuriser l’achat, tous les produits Brembo (à l’exclusion des composants de série) s’accompagnent d’un dispositif anti-contrefaçon (une carte à gratter, un hologramme ou un QR code). Ce dispositif garantit l’authenticité du produit puisque l’acheteur, en suivant le produit sur internet grâce à son code unique, peut vérifier immédiatement s’il s’agit ou non d’une contrefaçon.

Selon le type de produit Brembo, deux mécanismes anti-contrefaçon différents peuvent être présents :

A) pour les produits de la ligne High Performance : la carte à gratter anti-contrefaçon présente dans les cartons d’emballage ;
B) pour les disques et les plaquettes de la ligne Aftermarket : un hologramme (uniquement pour les disques) de la marque Brembo et un QR code pour contrôler l’origine des produits.​​​


 

 


 


 


 

La carte anti-contrefaçon pour les produits de la ligne Brembo High performance

La gamme de produits High Performance Brembo est constituée de composants (disques de frein ou systèmes de freinage complets) destinés à améliorer le rendement de freinage de sa voiture en termes de performance, d’esthétique et de confort.
Pour cette ligne de produits, la garantie d’origine est fournie grâce à la présence de la carte anti-contrefaçon. La carte se trouve à l’intérieur d’une pochette fermée contenant les instructions. Les acheteurs doivent « gratter » la bande argentée au verso pour découvrir le code à 6 chiffres à saisir sur le site www.original.bre​mbo.com, afin de s’assurer qu’il s’agit bien d’un composant d’origine.

À la différence des autres cartes à gratter, la carte Brembo vous garantit 100 % de réussite. Mais quel est le prix à gagner, nous direz-vous ? Un freinage parfait dans toutes les conditions et une durée garantie, sans aucune baisse soudaine ou prématurée des performances.
L’opération de vérification s’effectue en saisissant sur le site le numéro de la carte, le type de composant et le pays où il a été acheté. S’il saisit quelques informations supplémentaires, notamment son adresse de courriel et le modèle de la voiture ou de la moto auquel la pièce est destinée, le client pourra télécharger un certificat d’authenticité au format PDF. Cette vérification peut être effectuée directement dans le point de vente puisque l’accès au site est également possible depuis les smartphones.


 


 

L’hologramme et le QR code anti-contrefaçon pour les produits de la ligne Brembo Aftermarket

La gamme Brembo Aftermarket se compose de produits de qualité pour le marché de la rechange, identiques ou équivalents aux produits d’origine, qui garantissent d’excellentes caractéristiques en termes de performance, de fiabilité, de durée et de confort dans toutes les conditions d’utilisation.
Pour les disques et les plaquettes de la gamme Brembo Aftermarket, l’origine est garantie par un QR code de vérification.

Il est important que le carton ne présente aucun signe d’effraction : pour les plaquettes, le QR code se trouve sur le scellé de fermeture du carton alors que, pour les disques, il est sur l’étiquette du produit, avec un hologramme Brembo non falsifiable.
Naturellement, dans les deux cas, les produits Brembo sont marqués avec la référence et le logo Brembo, ainsi qu’avec l’homologation ECE R 90. Pour les plaquettes, la référence WVA est également présente tandis que les disques mentionnent l’épaisseur minimale, indiquée par le sigle Min Th.​


 

 

 

 

 
​​

 

 

LES NOUVEAUTÉS BREMBO POUR LE CHAMPIONNAT DE FORMULE 1 2020 https://www.brembo.com/fr/company/news/f1-2020LES NOUVEAUTÉS BREMBO POUR LE CHAMPIONNAT DE FORMULE 1 2020 JUSQU’À SIX TYPES DE DISQUES AVEC LA TECHNOLOGIE GROOVE, DES ÉTRIERS PLUS LÉGERS ET UNE CUSTOMISATION MAXIMALE POUR CHAQUE ÉQUIPE12020-03-08T23:00:00Z0
Brembo défile à Paris… (et pas au salon de l’automobile !)https://www.brembo.com/fr/company/news/brembo-defile-a-parisBrembo défile à Paris… (et pas au salon de l’automobile !)La marque Brembo présente sur certains vêtements de la maison japonaise Comme des Garçons proposés durant la semaine de la mode à Paris12020-01-26T23:00:00Z0

 

 

Compasso d'oro Adihttps://www.brembo.com/fr/company/news/compassoCompasso d'oro AdiEn savoir plusBTS-bottomDx0DESIGNPour Brembo, l’esthétique est une valeur
Approche vertehttps://www.brembo.com/fr/company/news/greenApproche verteDécouvrir commentBTS-bottomDx0Approche verteVert dans les procédés. Vert dans les produits.
Innovationhttps://www.brembo.com/fr/company/news/innovazioneInnovationVoilà pourquoiBTS-bottomDx0InnovationChez Brembo l’innovation est partout
Compétitionhttps://www.brembo.com/fr/company/news/racingCompétitionDécouvrez lesquelsBTS-bottomDx0Compétition40 ans de course automobile
Recherche continuehttps://www.brembo.com/fr/company/news/ricerca-continuaRecherche continueEn savoir plusBTS-bottomDx0Recherche La recherche est toujours un progrès.

Brembo S.p.A. | P.IVA 00222620163

Seguici su

Seguici su FacebookTwitterYouTubeLinkedInPinterestInstagramYoukuWeibosnapchat.pngVKwechat.pngTikTok