Sportives

Performance maximale en termes de puissance de freinage et de modulation


Les systèmes de freinage destinés aux motos sportives doivent toujours garantir des performances maximales en termes de puissance de freinage et de modulation. Brembo répond parfaitement à ces exigences car il applique aux sportives la solide expérience acquise dans le monde des courses avec des systèmes de freinage «rigides» composés de maîtres-cylindres radiaux, d'étriers de frein radiaux et de disques flottants.

Le maître-cylindre radial garantit une excellente modulation, c'est-à-dire une réponse linéaire aux commandes du conducteur, tandis que les disques flottants, qui ont un diamètre maximal de 330 mm, résistent mieux aux températures élevées grâce à leur piste en acier qui peut se dilater sous contrainte thermique.

 

 
 

Les étriers de frein à montage radial Brembo en aluminium et triple pont, caractéristique qui permet d'en accroître la rigidité, complètent l'installation. Pour les modèles aux performances les plus extrêmes, l'adoption de la technologie monobloc permet d'optimiser encore le rapport entre poids et rigidité.

Pour obtenir des performances record, le poids de la moto Supersport doit être aussi limité que possible. Brembo travaille également sur cet aspect important, avec la conception et la fabrication de matériaux de pointe de plus en plus légers et l'optimisation des dimensions de chaque composant.


 

Voici quelques modèles de motos sportives équipées de freins Brembo:


 
Corvette Stingray

Le freinage septième génération

La septième génération de la Corvette se démarque à la fois par son style et par les matériaux utilisés, avec châssis en aluminium sur tous les modèles. Afin de garantir des distances d’arrêt exceptionnelles, même à très grande vitesse, Stingray utilise les étriers Brembo à 4 pistons à l’avant et à l’arrière. Et, pour ceux qui en veulent plus, la solution avec étriers avant monoblocs à 6 pistons et plaquettes majorées est également proposée. Les dimensions des disques Brembo se situent dans une fourchette de 321 à 394 mm pour l’avant et de 339 à 390 mm pour l’arrière. Autant d’éléments qui garantissent une modulation maximale du freinage.

Ducati 1299 Panigale

Émotions dignes du Superbike, même au freinage

À Borgo Panigale, aucun compromis n'est admis : avec la Ducati 1299 Panigale, l’excellence technique est absolue. Toutefois, pour freiner 205 chevaux et un couple de 145 Nm, ce qu'il faut, ce sont les meilleurs freins du marché. Brembo fournit les étriers monoblocs Evo à montage radial à 4 pistons qui assurent une rigidité et une résistance à la déformation maximales lors des freinages extrêmes. Ils agissent sur 2 disques semi-flottants de 330 mm avec un maître-cylindre radial. À l’arrière, il y a un disque de 245 mm avec un étrier Brembo à 2 pistons. La version S est équipée de jantes Marchesini à 3 branches en Y en aluminium forgé.

Honda CBR 1000 RR SP

Un freinage toujours à la hauteur

Sur une Sport Production, le système de freinage doit lui aussi être calibré au même niveau d’excellence. Afin que les heureux propriétaires de la Honda CBR 1000 RR SP soient assurés d’un freinage à la hauteur de la situation, Brembo a réalisé des étriers monoblocs spécifiques à 4 pistons avec un niveau de rigidité extrêmement élevé. Les diamètres des cylindres diversifiés de 30 à 32 mm permettent un freinage efficace et une usure uniforme des plaquettes.

Kawasaki Ninja H2

Turbofreins

Freiner un moteur suralimenté de 310 chevaux relève d’un exploit irréalisable. Sauf pour Brembo, qui a étudié un système à la pointe de la technologie super puissant pour la Kawasaki Ninja H2 (mais aussi pour la Ninja H2R). Pour garantir un freinage à couper le souffle sur une très courte distance, le maître-cylindre radial s'intègrent parfaitement aux étriers monoblocs à 4 pistons et aux disques de 330 mm.

Suzuki GSX-R1000

Un étrier 24 carats

Pour la supersportive, un gros moteur ne suffit pas. Suzuki le sait et c’est pourquoi elle a voulu pour la GSX R 1000 le meilleur système de freinage. L’étrier monobloc Brembo oxydé or monté sur cette moto est l’idéal pour offrir au conducteur toute la puissance dont il a besoin en toute occasion. L’étrier compte 4 pistons de 32 mm de diamètre ; grâce à un usinage d’exception, il est léger et compact et présente un degré de rigidité élevé.

Triumph Daytona 675 R abs

Charme britannique, freinage italien!

Charme britannique et performances haut de gamme.

La Triumph Daytona 675 R Abs est en effet équipée d’étriers de frein avant monoblocs Brembo et d’un maître-cylindre avant radial.

Avec les disques avant Brembo de 310 mm et l’étrier arrière Brembo, ils offrent les meilleures performances, aussi bien en cas de freinage brusque sur route que lors de l’utilisation sur piste.

Brembo S.p.A. | P.IVA 00222620163

Seguici su

Seguici su FacebookTwitterYouTubeLinkedInGoogle PlusPinterestInstagramVineYoukuWeibosnapchat.pngwechat.png