Brembo dévoile l’effort auquel sont soumis ses systèmes de freinage durant le GP d’Espagne 2017 de Formule 1

11/05/2017

L’effort des systèmes de freinage des monoplaces de Formule 1 sur le circuit de Barcelone-Catalogne passé aux rayons X

Du 12 au 14 mai, le circuit de Barcelone-Catalogne accueille le 5e rendez-vous du championnat du monde 2017 de Formule 1. Situé à Montmeló, il a été inauguré le 10 septembre 1991 et a accueilli 19 jours plus tard le premier Grand Prix de Formule 1.

En février et en mars, la piste catalane a été, pendant huit jours, le théâtre des essais durant lesquels les monoplaces ont parcouru en tout plus de 34 000 km.

Un banc d’essai parfait pour les nouveaux systèmes de freinage de Brembo, des nouveaux étriers de frein aux nouveaux disques caractérisés par une plus grande épaisseur (32 mm contre 28 mm en 2016) et par la présence de 1 400 trous de ventilation.

Le niveau d’adhérence de la piste est toujours très élevé, comme l’a confirmé l’usure des pneumatiques. Le vent fort, qui a causé la sortie de piste de Fernando Alonso durant les essais de 2015, ainsi qu’une ligne droite principale de 1 047 mètres et d’autres plus petites garantissent une dissipation thermique efficace entre deux freinages.

Selon les techniciens Brembo, qui ont établi un classement des 20 pistes du championnat du monde basé sur une échelle de 1 à 10, le circuit de Barcelone-Catalogne se situe dans la catégorie des circuits de difficulté moyenne pour les freins. La piste espagnole a reçu un indice de difficulté de 7, identique à celui des pistes de Munich et Sepang et de l’Hungaroring.

 

 

L’effort des freins durant le GP

Malgré un temps par tour inférieur de près de 15 secondes à celui de la piste de Sotchi, la différence dans l’utilisation des freins s’élève à un peu plus d’une demi-seconde : les freins sont actionnés pendant 14 secondes et demie par tour lors du GP de Russie, et pendant 14 secondes par tour durant le GP d’Espagne.

Le pourcentage d’utilisation des freins durant la course s’élève à 18 pour cent, la même valeur qu’au GP de Bahreïn. La moyenne sur le tour des décélérations maximales est de 4,2 g alors qu’elle était de 3,8 g l’année dernière, preuve du couple de freinage plus élevé dont disposent les monoplaces actuelles. P

arallèlement à l’augmentation saisonnière du couple de freinage, l’énergie dissipée au freinage devrait elle aussi s’accroître : durant tout le GP, chaque monoplace devrait dissiper 157 kWh, soit la consommation horaire de 3 discothèques d’Ibiza. De la ligne de départ au drapeau à damiers, les techniciens Brembo ont estimé que chaque pilote exécute environ 530 freinages, exerçant ainsi une charge totale sur la pédale de 75 tonnes et demi.

En autres termes, chaque pilote exerce une charge de plus de 7 quintaux et demi par minute, c’est-à-dire le poids d’une monoplace, pilote inclus, et d’un deuxième train de pneumatiques.


 

Les freinages les plus difficiles

Des huit freinages du circuit de Barcelone-Catalogne, deux sont considérés comme difficiles pour les freins, cinq sont de difficulté moyenne et un est léger. À la différence d’autres pistes, le circuit ne compte pas un seul virage où les freins sont employés pendant moins d’une seconde. Le freinage le plus éprouvant est au virage 1 (ELf) : pour affronter le point le plus lent de la piste, les monoplaces passent de 324 km/h à  151 km/h avec un freinage de 1,70 secondes durant lesquelles elles parcourent 50 mètres, c’est-à-dire moins que la largeur du terrain du stade de football Camp Nou.

Pour y parvenir, les pilotes sont amenés à exercer une charge de 154 kg sur la pédale de frein et subissent une décélération de 4,8 g, la même que celle qu’éprouvait les astronautes de la NASA dans les années soixante, avec un angle de rentrée dans l’atmosphère de 3 degrés.

La même décélération est également observée au premier virage (Caixa), malgré une vitesse d’entrée dans le virage supérieure, c’est-à-dire 151 km/h. Les monoplaces arrivent toutefois à 309 km/h et freinent en un laps de temps de 2,57 seconde, durant lequel elles parcourent 65 mètres. Le freinage du virage 7 (Wurth) est également impressionnant car les monoplaces passent, sur à peine 35 mètres, de 267 km/h à 146 km/h.

 

 

Performances Brembo

Plus de la moitié (19 sur 37) des éditions du GP d’Espagne a été remportée par des monoplaces équipées de freins Brembo. Dix de ces victoires ont été gagnées par Ferrari qui, depuis 1996, s’est placée en tête à 8 reprises à Barcelone.

L’année dernière, c’est Max Verstappen avec la Red Bull qui a été victorieux, devenant ainsi le premier pilote âgé de 18 ans à remporter un GP.


 

 

 

Nouvel étrier de frein stylema® Brembo :Les signes de distinction pour la nouvelle Ducati Panigale v4http://www.brembo.com/fr/company/news/brembo-stylema-eicma2017Nouvel étrier de frein stylema® Brembo :Les signes de distinction pour la nouvelle Ducati Panigale v4Brembo présente une nouveauté exclusive au salon EICMA : Stylema®, le nouvel étrier de frein exclusif pour la nouvelle Ducati Panigale V4.12017-11-05T23:00:00Z0
Nouveaux produits de la gamme de Brembo pour motos tout terrain http://www.brembo.com/fr/company/news/brembo-xcs-and-off-road-caliperNouveaux produits de la gamme de Brembo pour motos tout terrain Le nouveau maître-cylindre Brembo XCS® et le nouvel étrier Brembo Off-Road12017-11-05T23:00:00Z0

 

 

Compasso d'oro Adihttp://www.brembo.com/fr/company/news/compassoCompasso d'oro AdiEn savoir plusBTS-bottomDx0DESIGNPour Brembo, l’esthétique est une valeur
Approche vertehttp://www.brembo.com/fr/company/news/greenApproche verteDécouvrir commentBTS-bottomDx0Approche verteVert dans les procédés. Vert dans les produits.
Innovationhttp://www.brembo.com/fr/company/news/innovazioneInnovationVoilà pourquoiBTS-bottomDx0InnovationChez Brembo l’innovation est partout
Compétitionhttp://www.brembo.com/fr/company/news/racingCompétitionDécouvrez lesquelsBTS-bottomDx0Compétition40 ans de course automobile
Recherche continuehttp://www.brembo.com/fr/company/news/ricerca-continuaRecherche continueEn savoir plusBTS-bottomDx0Recherche La recherche est toujours un progrès.

Brembo S.p.A. | P.IVA 00222620163

Seguici su

Seguici su FacebookTwitterYouTubeLinkedInGoogle PlusPinterestInstagramVineYoukuWeibosnapchat.pngwechat.png